Skip to main content

Plusieurs milliers de requêtes sont exprimées chaque jour par les internautes sur Google. Optimiser son contenu pour le référencement naturel SEO permet d’être parfaitement compris par les algorithmes pour gagner en visibilité auprès des personnes ciblées. Voici 11 étapes + 1 bonus pour vous aider à augmenter le trafic organique de votre site et booster votre visibilité.

Optimiser son contenu pour le référencement naturel SEO, ça veut dire quoi ?

Le SEO (Search Engine Optimization), ou référencement naturel, regroupe l’ensemble des techniques qui permettent d’optimiser le positionnement d’un contenu sur le web.

Dans le but d’apparaître dans les premières positions des résultats sur les requêtes que vous ciblez, tous les textes et les visuels de votre site internet doivent être optimisés pour le SEO.

En quelques mots, optimiser son contenu pour le référencement naturel, ça veut dire rendre ce dernier :

  • adapté au web
  • original, intéressant et de qualité
  • compréhensible par les moteurs de recherche
  • concis, structuré et interactif
  • avec un vocabulaire accessible pour ses lecteurs cibles

Pour rester numéro 1, Google tient à offrir des résultats pertinents à ses internautes. 

En ce sens, certaines consignes sont indispensables à respecter pour que les robots Google considèrent votre contenu comme de qualité et le positionnent auprès de vos prospects.

Parmi elles, la pertinence pour les internautes, la facilité de lecture sur écran et l’apport de nouvelles informations pour ses internautes. Découvrons ensemble 11 étapes pour vous aider à optimiser chacun de vos textes pour le SEO.

11 étapes pour optimiser son contenu pour le référencement naturel SEO

Prêt(e) à tout mettre en œuvre pour mieux vous classer dans les résultats de recherche de votre secteur d’activité ? C’est parti pour 11 étapes à suivre pour optimiser votre contenu pour le référencement naturel SEO.

#1 – Déterminer ses domaines d’activités

Avant de débuter tout projet rédactionnel sur votre site, laissez parler votre coeur et notez toutes les idées qui vous viennent pour qualifier :

  • votre activité
  • vos produits ou services
  • vos valeurs
  • les connaissances que vous pouvez transmettre
  • et vos différentes expertises

Face à la multitude de contenus disponibles en ligne, il vous est impératif de déterminer clairement quels sont les points clés de votre activité pour vous imposer en expert et vous démarquer auprès de votre trafic qualifié. 

Listez également les :

  • attentes de vos prospects cibles
  • questions qu’ils se posent
  • besoins qu’ils cherchent à satisfaire

Pour ensuite imaginer de quelle façon ils pourraient exprimer leurs recherches sur internet.

Identifier les attentes des internautes que vous ciblez, c’est déterminer comment vous aimeriez que ces derniers vous trouvent et ainsi créer votre stratégie unique pour vous positionner.

#2 – Analyser les actions de ses concurrents

Maintenant que toutes vos idées de contenu sont listées, il est intéressant d’aller regarder les contenus que proposent vos concurrents aujourd’hui, ceux qui fonctionnent et ceux qui ont moins d’impact.

Le but ? 

Trouver votre stratégie éditoriale propre en visant d’autres mots et requêtes clés. Personne n’est seul à travailler dans un secteur d’activité, mais chaque personne vise un profil particulier : sa cible de cœur.

Cette dernière s’identifie aux contenus et à la personnalité du prestataire qu’elle choisit.

Ainsi, vous vous inspirez et innovez pour aborder vos sujets sous des angles différents, dans un style unique à vous et à travers lequel votre cible se reconnaît.

#3 – Définir des requêtes clés et optimiser chaque contenu pour le référencement naturel SEO

Pour toucher votre cible de coeur, le choix des mots-clés est une étape cruciale de votre stratégie de référencement.

Pour optimiser votre contenu pour le référencement naturel, je vous conseille de travailler des requêtes dites “longues-traînes” (minimum 3 mots) plutôt que des mots-clés courts et trop généralistes.

Besoin d’un exemple pour y voir plus clair ?

Si vous vendez des cosmétiques bio français sur Internet, ciblez plutôt des expressions comme « crème hydratante bio france » ou « rouge à lèvres bio france » que « crème hydratante » ou « rouge à lèvres » bien trop généralistes et concurrentielles.

optimiser son contenu pour le SEO grâce aux requêtes longues traines

Pour déterminer la requête parfaite pour chaque contenu, demandez-vous :

  • quel est le thème que vous abordez
  • comment celui-ci peut-il être synthétisé en une expression clé
  • quels mots clés mon audience peut taper dans la SERP pour arriver sur mon contenu

Chaque page, article ou fiche produit de votre site est différent. En ce sens, les requêtes que vous attribuez à chaque contenu sont différentes et uniques à chacun.

Astuce : pour plus d’efficacité dans le choix de vos requêtes, aidez-vous d’outils comme Google Keyword Planners, Neil Patel ou Google Suggest.

#4 – Enrichir la sémantique de ses textes

Dans le but d’optimiser chaque contenu de votre site pour le référencement naturel SEO et pour l’humain, l’utilisation répétitive de votre mot-clé ne suffit pas.

Il s’agit plutôt de travailler le champ lexical qui gravite autour de ce dernier en variant les synonymes, les adjectifs et les verbes qui se rapportent à votre sujet clé. Et ce, de façon logique, fluide et naturelle.

Ainsi, vous enrichissez le vocabulaire de vos textes et vous rendez votre contenu lisible et agréable pour vos lecteurs.

Astuce : chaque humain est unique et s’exprime avec des termes différents pour répondre au même besoin. Utiliser plusieurs expressions concurrentes à votre requête clé dans vos textes permet de toucher votre trafic cible sur plusieurs requêtes synonymes. 

#5 – Répondre aux questions de sa cible

Suite à une recherche internet, l’internaute découvre une liste de résultats pertinents suggérés par Google ou autre moteur de recherche. Les premiers éléments visibles sont alors les titres de chaque contenu.

Pour taper dans l’œil de votre cible, il est intéressant de formuler vos titres sous forme de question attractive pour attiser la curiosité et donner envie à chacun de poursuivre sur votre site plutôt que sur celui du voisin. 

En ce sens, imaginer les questions que se posent vos prospects et y répondre multiplie vos chances de susciter l’intérêt et de générer du trafic qualifié.

#6 – Établir une stratégie et un planning éditorial

Optimiser son contenu pour le référencement naturel c’est bien, positionner la totalité de son site internet de façon pérenne, c’est mieux.

Pour ce faire, il reste indispensable de publier régulièrement des articles de qualité. Et, quoi de mieux qu’un calendrier éditorial pour trier ses idées, organiser son travail et publier avec régularité ?

Ouvrez Excel ou Google Sheet, notez toutes vos idées d’articles, classez-les dans un ordre logique et fixez pour chacun une date de publication. Cela vous permettra de planifier votre travail rédactionnel pour définir et tenir le rythme qui vous va le mieux.

planning éditorial SEO

Aucune règle n’est établie concernant la fréquence de publication à adopter. Cependant, Google aime la nouveauté et favorise le positionnement des sites internet régulièrement enrichis. En ce sens, je vous recommande de publier au minimum une fois par mois. Et, pour un positionnement rapide auprès de votre cible, visez plutôt 1 article par semaine.

L’important restant de tenir vos objectifs et d’écrire du contenu de qualité, définissez la fréquence qui vous va le mieux ou faites appel à une rédactrice web SEO pour vous soulager.

#7 – Structurer ses textes et optimiser son contenu pour le référencement naturel SEO

Sur Internet, les titres et sous-titres sont compris par Google selon un balisage bien précis :

  • la balise H1 est réservée au titre principal et il n’y en a qu’un seul pour chaque contenu
  • les balises H2, H3, H4, H5 et H6 sont à utiliser pour séparer votre contenu en plusieurs sous-parties

Les balises respectent une hiérarchie logique et ne viennent jamais seules : 

  • tout contenu rédactionnel optimisé comprend au minimum 1 H1 et 2 sous-titres H2
  • on ne passe pas d’une balise H2 à une balise H4
  • et les balises H2, H3, H4, H5 et H6 viennent au minimum par 2

 

Pour vous donner l’exemple de cet article :

 

H1 – Optimiser son contenu pour le référencement naturel SEO en 11 étapes + 1 bonus

Intro

H2 – Optimiser son contenu pour le référencement naturel SEO, ça veut dire quoi ?

Corps de texte

H2 – 11 étapes pour optimiser son contenu pour le référencement naturel SEO

Corps de texte

H3 – Déterminer ses domaines d’activités

idée 1

H3 – Analyser les actions de ses concurrents

idée 2

(…)

H3 – Mettre à jour le fond de chaque contenu

idée 11

H2 – Bonus : Faire appel à une rédactrice web SEO pour optimiser la totalité de son site internet et ses contenus

Corps de texte & conclusion + Appel à l’action

 

exemple article optimisé pour le référencement

Optimiser son contenu pour le référencement naturel SEO vous demande également de garder vos lecteurs avec vous et de respecter les bonnes pratiques rédactionnelles pour être compris par Google. 

Les balises sont des titres stratégiques qui :

  • informent les robots Google sur le fond de votre contenu
  • permettent aux internautes de scanner vos textes pour aller chercher rapidement l’information

Pensez à y glisser votre requête clé et l’idée principale exposée dans chaque paragraphe.

Enfin, tant pour faciliter la lecture que votre référencement naturel, pensez à mettre certaines expressions clés en valeur en utilisant l’option “gras” de votre police et les listes à puces.

#8 – Rendre chaque texte agréable à lire sur écran

Optimiser son contenu pour le référencement naturel ne signifie pas s’arrêter à l’utilisation répétitive de mots dans vos textes. 

N’oubliez pas, vous rédigez avant tout pour des humains. 

En ce sens, rendez votre contenu agréable à lire sur écran et :

  • proposez des paragraphes courts (300 mots maximum par sous-partie)
  • énoncez une idée par paragraphe
  • aérez vos textes
  • et illustrez votre contenu

Car, soyons francs, ni vous ni moi ne prendrons le temps de lire des pavés non structurés sur nos écrans, n’est-ce pas ?

#9 – Utiliser le maillage interne et externe

Une fois la rédaction de votre contenu clôturée, l’insertion de liens internes et externes permet de relier certains de vos contenus entre eux pour :

  • guider votre lecteur avec pertinence vers d’autres contenus de votre site qui pourraient l’intéresser
  • donner envie aux lecteurs de poursuivre leur lecture sur d’autres pages de votre site
  • envoyer un bon signal quant à la durée de session de vos lecteur (Google comprend alors que vos contenus intéressent)
  • transmettre du “jus SEO” entre vos différentes pages qui traitent d’un sujet connexe

Et cette bonne bonne pratique SEO s’appelle le maillage interne (cet article vous dit tout sur le sujet).

Les liens externes, quant à eux, envoient votre trafic vers un autre site Internet, pour :

  • ajouter un complément d’information
  • diriger vers vos réseaux
  • ou citer une source par exemple

Une bonne utilisation du maillage interne et externe offre davantage de précision à vos internautes sur le sujet traité et apporte une valeur ajoutée à votre contenu.

#10 – S’inspirer sans copier le contenu de son voisin

Si vous inspirer auprès de certains de vos concurrents est ok, copier-coller leurs textes est interdit.

Pourquoi ?

Car en plus d’être illégal, le plagiat est largement pénalisé par les moteurs de recherche et nuit à votre positionnement sur du long terme. Une fois mal vu par Google et ses robots, bon courage pour regagner son coeur comme votre place en haut de ses SERPs.

duplicate content interdit

Vous l’aurez compris, pour optimiser votre contenu pour le référencement naturel SEO, produire du contenu unique est indispensable. 

#11 – Mettre à jour le fond de chaque contenu

Comme sur tout moteur de recherche, les robots Google viennent visiter vos différents contenus selon une fréquence qui dépend de la régularité de vos mises à jour.

Si vous ajoutez des articles de blog tous les premiers lundis du mois par exemple, les robots prennent l’habitude de venir indexer vos nouveaux contenus tous les mois. De la même manière, si vous modifiez vos contenus pour les actualiser, les robots viendront récupérer votre nouveau contenu pour l’indexer. 

Astuce SEO : Google aime autant la pertinence que l’apport de nouveauté. Là où un site statique n’aura pas ses faveurs, un site régulièrement mis à jour et alimenté sera priorisé dans son classement.

Bonus : Faire appel à une rédactrice web SEO pour optimiser la totalité de son site internet et ses contenus

En résumé, pour optimiser le positionnement de votre site internet et gagner en visibilité, chacun de vos contenus doit séduire aussi bien les algorithmes des moteurs de recherche que vos prospects.

Croyez en vous et optez pour une stratégie de contenus sur mesure, pertinente et créative. Votre projet est unique et mérite de briller dans le cœur du trafic qualifié pour lequel il a été créé. Rédactrice web SEO bienveillante et passionnée, je vous accompagne dans la création d’une stratégie éditoriale sur mesure pour multiplier les leviers d’accès vers votre site internet.

Par ici pour un premier échange sur vos projets.

 

À très vite,

Delphine Armanet.