Skip to main content

Envie de gagner en visibilité sur le web sans passer par la publicité payante ? Adoptez une stratégie de référencement naturel et créez régulièrement du contenu pertinent. Pour tout comprendre et rédiger de façon professionnelle, voici 8 bonnes pratiques rédactionnelles à suivre pour booster votre trafic sur internet.

Quelles sont les bonnes pratiques rédactionnelles à suivre pour booster son trafic aujourd’hui?

Prêt.e.s à découvrir 8 bonnes pratiques rédactionnelles à suivre pour booster son trafic sur internet ? Prenez note, c’est parti !

 

1 – Identifiez votre audience

 

Avant de pouvoir suivre les bonnes pratiques rédactionnelles et booster son trafic, il est indispensable de connaître exactement qui est votre cible.

Pour se faire, posez-vous les bonnes questions : 

  • Qui est ma cible, à qui je m’adresse ?
  • Quels sont ses besoins ?
  • Quelles informations vient-elle chercher ? 
  • (…)

Puis, une fois votre cible clairement définie, analysez quels sont les contenus qui fonctionnent le mieux pour elle aujourd’hui.

Oui, bien connaître son audience est indispensable pour faire la différence sur internet. Identifiez les problématiques de vos personas, et créez le contenu pertinent qui répond à leurs questions.

Ainsi, vos lecteurs sont conquis et les robots Google aussi.

 

2- Choisissez les bons mots-clés

 

Les mots-clés (ou requêtes clés) représentent le point de départ de toute rédaction de contenu.

Sur quoi voulez-vous écrire ?

À quelle question souhaitez-vous répondre ?

Que vont taper vos lecteurs pour chercher cette réponse que vous leur apportez ?

C’est ici que prend toute l’importance du choix de vos mots-clés.

Par exemple, pour tomber sur cet article, vous auriez pu taper dans les moteurs de recherche la requête suivante : “bonnes pratiques rédactionnelles” 

requête bonnes pratiques rédactionnelles

Pour vous aider, des outils vous accompagnent dans le choix de vos mots-clés , comme Google Keyword Planner ou Neilpatel (ubersuggest)

Analysez le volume de recherche mensuelle sur le mot clé choisi, utilisez des longues traînes (plus de 3 mots) pour viser un trafic plus qualifié, et augmentez vos chances d’être trouvé.

Par exemple, si vous vendez des brosses à dents en bambou pour gencives sensibles, se positionner sur un mot clé longue traine comme : “ brosse à dent gencives sensibles “ ou “brosse à dent bambou” sera plus pertinent que “brosse à dent”.

Vous comprenez mieux, maintenant, l’importance de connaître sa cible, son audience ?

Savoir exactement à quelle personne vous vous adressez vous permet de vous mettre à sa place, d’identifier ses besoins et comprendre comment lui apporter la solution dont elle a besoin.

 

3 – Choisissez un titre attrayant

 

Quel est le premier élément que les lecteurs voient ? 

Au milieu des résultats de recherche Google (la SERP), les internautes cliquent sur les titres qui leur paraissent les plus pertinents par rapport à leur requête. 

Bien choisir son titre (et ses sous-titres) fait donc partie intégrante des bonnes pratiques rédactionnelles à suivre pour booster son trafic sur internet.

C’est le titre qui incite, ou non, à cliquer sur un contenu. Alors pour être lu :

  • soyez clairs
  • adressez-vous directement à votre cible
  • donnez-lui envie d’en savoir plus
  • et surtout, répondez à une problématique précise

Attention : attirer un visiteur sur votre site avec un titre flou ou faussé peut augmenter votre nombre de visite, certes, mais cela n’a aucun intérêt s’il quitte la page aussitôt.

Pourquoi ?

Car vous augmentez votre taux de rebond. Et un taux de rebond élevé envoie un mauvais signal à Google : votre contenu ressort comme non approprié sur la requête visée. 

Or, le moteur de recherche souhaite offrir le meilleur contenu aux internautes, donc le vôtre perd en visibilité.

Souvenez-vous, identifier et connaître votre audience est la clé pour répondre au mieux à ses besoins et construire une relation de confiance avec elle. Ne lésinez donc pas sur cette étape indispensable aux bonnes pratiques rédactionnelles !

 

4 – Respectez les bonnes pratiques rédactionnelles en structurant vos textes

 

Prenez une minute et visualisez : 

  1. vous traitez les bon sujets et répondez aux questions que votre cible se pose
  2. le choix de vos mots-clés est parfait
  3. votre titre ressort clairement au milieu des autres dans la SERP
  4. et vous attirez un trafic qualifié sur vos articles

Pourtant, votre taux de rebond augmente car vous perdez vos lecteurs dans des articles non structurés.

Oui, la lecture sur écran diffère de la lecture sur papier. Des titres explicites et bien visibles permettent d’afficher une structure claire. Un lecteur pressé peut ainsi lire votre article en diagonale et accéder rapidement à l’information qu’il cherche.

Structurer vos contenus rédactionnels est donc indispensable aujourd’hui.

Et pour rappel, un article qui respecte les bonnes pratiques rédactionnelles comprend :

  • un titre principal – affichant votre requête (c’est votre balise h1)
  • une introduction – qui incite le lecteur à continuer sa lecture – et qui comprend votre requête
  • plusieurs sous-titres (balise h2) – qu’il est possible de sous-titrer en suivant pour organiser vos idées (h3,h4… h6)
  • sans oublier un contenu pertinent

Prendre soin de structurer vos contenus permet à l’internaute de trouver tout de suite l’information qu’il cherche. Pour le garder avec vous, n’hésitez pas non plus à utiliser les listes à puces, ou numérotées. Généralement, les internautes apprécient et les robots Google aussi.

 

5 – Mettez de la valeur dans vos contenus

 

Vulgarisation des propos, exemples concrets, réponses précises… Nombreuses sont les possibilités pour donner de la valeur aux contenus que vous proposez.

Vos prospects cherchent des informations qui répondent à leurs questions. Si vous restez évasif sur les concepts qu’ils souhaitent maîtriser, vous ne répondez aucunement à leurs attentes.

Veillez donc à toujours adapter votre discours à votre cible, et apportez une nouvelle idée à chaque paragraphe que vous ajoutez.

Soyez précis, justifiez vos propos avec des exemples et des cas concrets appuyés sur des informations fiables qui apportent une vraie valeur ajoutée à vos contenus.

Pensez à faire l’effort de vulgariser les concepts que vous abordez, en particulier si le sujet s’adresse à un public non initié : utiliser un langage trop professionnel peut nuire à la compréhension de vos propos.

Alors, mettez-vous à la place de votre audience, rédigez, et relisez-vous à tête reposée avant de publier.

 

6 – Pensez aux liens (maillage interne/externe)

 

Maillage interne et externe, ça vous dit quelque chose ?

Ce sont les liens que vous intégrez dans vos contenus rédactionnels.

Le maillage externe concerne tous les liens qui mènent vers un contenu extérieur à votre site – lien affilié, lien vers vos réseaux sociaux, ou vers l’une de vos sources utilisées pour la création de ce contenu.

Le maillage interne, lui, crée un circuit pour votre lecteur qui suit un itinéraire logique sur votre site grâce à vous.

Un peu comme lorsque je vous parle de l’importance de structurer vos textes pour être lu sur écran (et que je vous glisse le lien vers mon article lecture sur écran : 5 astuces pour être lu).

Utiliser le maillage interne et externe, c’est mener vos prospects vers du contenu utile qui répond à leurs problématiques.

Bien utilisée, cette bonne pratique rédactionnelle permet à vos lecteurs de trouver les ressources supplémentaires qui correspondent à leurs besoins.

Vous êtes toujours là ? Parfait, continuons.

 

7 – Insérez des médias

 

Pour capter l’attention de vos prospects, illustrez vos articles avec des photos ou vidéos en lien avec votre contenu.

Quel rapport entre ajout de médias et bonnes pratiques rédactionnelles ?

Les images aident les lecteurs à scanner votre contenu.

En effet, ajouter des médias (infographie, photo, vidéo…) permet d’aérer votre article, et de le rendre ainsi plus lisible. Puis, c’est connu, une image vaut mille mots non ?

Sachez que vous pouvez créer vos propres visuels grâce à des outils comme Canva.

Tout est possible pour rendre votre contenu rédactionnel plus agréable et plus digeste pour vos lecteurs. Seule la qualité reste primordiale.

 

8 – Ajoutez du style aux bonnes pratiques rédactionnelles

 

Contrairement à nos croyances, contenu éducatif ou informatif ne signifie pas contenu ennuyeux.

Alors, soyez fun, punchy, sexy !

La rédaction web permet souvent un ton plus léger que les écrits traditionnels.

N’hésitez pas à adopter l’humour pour faire passer un message.

L’originalité vous démarque de la concurrence, fidélise vos visiteurs et surtout, vous génère de nouveaux prospects qualifiés. 

Pensez aussi à interpeller vos lecteurs avec des questions, cela renforce le côté interactif.

Bref, faites vivre vos contenus !

 

faire vivre votre contenu avec les bonnes pratiques rédactionnelles

 

Maintenant que vous connaissez les bonnes pratiques rédactionnelles à suivre pour booster son trafic, voici quelques rappels sur les règles de lisibilité et de référencement naturel SEO.

 

Rappel : règles de lisibilité et bonnes pratiques rédactionnelles SEO

 

Le saviez-vous ?

Règles de lisibilité et SEO vont souvent de pair pour suivre les bonnes pratiques rédactionnelles. Voici donc quelques rappels utiles pour être vu et lu sur le web aujourd’hui.

 

Les 10 règles de lisibilité sur écran 

 

Pour être lu facilement sur écran, voici 10 règles indispensables à suivre : 

  1. privilégiez les phrases courtes
  2. utilisez des mots de transition pour fluidifier la lecture
  3. limitez vos sections à 300 mots quand c’est possible et servez-vous des sous-titres pour séparer les sections
  4. préférez toujours la forme active
  5. variez vos formulations, évitez la répétition
  6. un paragraphe = une info
  7. aérez vos textes
  8. pensez aux listes à puces ou numérotées
  9. donnez des exemples
  10. et utiliser des schémas ou des images pour simplifier vos contenus

 

Bonnes pratiques rédactionnelles SEO

 

Et comme vous le savez, pour être lu et vu sur internet, le référencement naturel et les bonnes pratiques rédactionnelles qui vont avec son indispensables :

  1. identifiez votre audience
  2. utilisez votre mot clé principal dans le titre, l’intro et dans vos paragraphes – idéalement, le mot clé principal apparaît au début du titre
  3. utilisez des mots clés principaux et secondaires dans vos contenus
  4. pensez à remplir méta titre et méta description pour la SERP 
  5. insérez des images, et renseignez leurs textes alternatifs
  6. veillez à créer votre maillage interne
  7. et externe quand c’est possible
  8. modifiez l’URL de votre article pour qu’elle contienne votre mot clé principal
  9. visez un nombre de mot aussi important que possible pour le sujet choisi
  10.  apportez la meilleure expérience utilisateur que vous pouvez

N’oubliez pas : vous vous adressez avant tout à des êtres humains.

Restez naturels, car derrière des algorithmes parfois complexes, les moteurs de recherche ont finalement le même objectif que vous : apporter la meilleure pertinence et expérience utilisateur possible.

 

Booster son trafic sans publicité grâce aux bonnes pratiques rédactionnelles SEO

 

Le monde devient de plus en plus concurrentiel et internet n’échappe pas à la règle.

Quel que soit le sujet dont traite votre site web, sa popularité viendra donc du travail de référencement naturel que vous fournirez en amont.

En effet, le SEO a le pouvoir de changer le visage de votre business en ligne. Produisez un contenu original, frais, qui capte l’attention des robots Google comme de vos lecteurs et : 

  1. soyez expert sur votre thématique
  2. soyez la personne que l’on veut lire 
  3. et devenez numéro 1 sur votre marché

Vous manquez de temps, de technique, et d’inspiration pour mettre en place les bonnes pratiques rédactionnelles pour améliorer votre référencement naturel ?

Révolutionnons ensemble votre contenu et profitez :

  • d’une rédaction captivante qui garde vos lecteurs sur vos pages
  • d’articles optimisés pour le référencement naturel SEO
  • et d’un trafic qualifié pour convertir le maximum de vos prospects en clients

Qu’en dites-vous ?

Contactez-moi via ce formulaire et parlons de vos projets sur le web.

 

À très vite,

Delphine Armanet